SOCIETE, FAMILLE ET RELIGION

 

 Société, sociétale

« L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle est approuvée par une loi » 

Famille

 

  • Préserver l'altérité sexuelle, fondement universel de l'espèce humaine...Ne remplaçons pas les articles définis "il" et "elle" par l'article indéfini "on"! Il faut  garantir la filiation biologique et abroger  la  loi TAUBIRA sur le " mariage pour tous" et  l'application de la "théorie du genre"  instituée pour "déconstruire les stéréotypes de genre" ou " ABCD de l'égalité". Nous défendrons les droits de l'enfant. 
  • Le mariage union de l' homme et de la  femme  sera institutionnalisé garantissant et   préservant  la filiation déjà existante. Le mariage sera inscrit dans la constitution. 
  • Non à l'exploitation et à la commercialisation de l'être humain et de ses gamètes, par la PMA et la GPA. Si par malheur cette disposition devait voir le jour avant la prochaine  échéance Présidentielle, elle serait immédiatement abrogée par notre quinquennat.   A ce jour, nous reconnaissons la procréation artificielle  qui combat les défaillances pathologiques et de stérilité biologique (à ne pas remettre en cause).
  • Le PACS garantira les droits d'union  des couples de personnes du même sexe, pas d'adoption plénière.
  • Pour le reste,  Laissons faire les choses ; ne les imposons pas. Laissons  le temps au temps. 
  • Revenons au bon sens et au pragmatisme. 

  

 Nd 1

Religion :

  • Prédominance en France de la religion Judéo-chrétienne : « Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole »
  • Nous sommes avant tout un peuple européen de culture grecque et latine et de religion chrétienne.
  • Aujourd'hui, nous constatons que  dans tous les pays où des communautés chrétiennes subsistent, un désir fou de les persécuter, de les massacrer,  de les égorger,  de les disséminer,  de les anéantir, par des actes barbares  d'un autre temps, d'une atrocité inouïe, immonde, commis,  perpétrés par  des extrémistes djihadistes inhumains qui se disent être une parti intégrante  d'une religion qui n'accepte pas que des gens pensent différemment qu'eux.   Il faut que cela cesse. Pour ce faire, le B.P.R envisage de  poursuivre  ces extrémistes religieux aux fins fonds  de leurs  contrées pour les anéantir, les détruire, les neutraliser de façon permanente, en les pourchassant là où ils sont par notre armée Républicaine. . C'est la raison pour laquelle le budget de l'armée est prévu pour être doublé dans le programme du Bon Parti Républicain (3% du PIB), à contrario de ce qui se fait actuellement et depuis des décennies,  pour que nos intérêts, nos idéologies, nos idées de  tolérance,  et  notre religion persistent et se pérennisent dans le temps pour le bien de la France et de l'humanité. Il nous faut nous donner les moyens de combattre cette nouvelle forme de barbarie qui doit s'éteindre par notre action . 
    •  Il ne faut plus se contenter, comme le font actuellement  ou l'on fait nos différents dirigeants lors des années précédentes, d'attendre que les U.S.A entament  une action pour enjamber le pas. Ce pays fait tout et son contraire. Je veux pour exemple la guerre en SYRIE, dont les djihadistes ont été défendus et  armés par ce pays et le nôtre, et maintenant ces mêmes djihadistes nous les combattons en Irak avec des frappes militaires Américaines, et contre les armes que nous leur avons fournies.  Ne nous étonnons pas lorsque  des jeunes français d'origines étrangères de confession musulmane se battent aux côtés de ceux que nous avons soutenus. Nous marchons sur la tête : " en voulons courir après deux lièvres à la fois  , aucun ne sera capturé". N'achetons pas les voix de ces électeurs par des décisions contraires à nos intérêts. C'est une  politique suicidaire. C'est une question de bon sens .
  • Aucune subvention d’Etat ou privé,  en faveur des constructions de mosquées ne sera tolérée. L’argent donné par les collectivités territoriales pour la construction de ces établissements leur sera rendu. Si ce n’est pas le cas, la mosquée sera détruite.   Il serait paradoxal d’accepter en France le financement des mosquées tant que vouloir établir une communauté Chrétienne en ARABIE SAOUDITE sera considéré comme un crime. 
  • Aucune entrave à un lieu public par des rites religieux ne sera tolérée. 
  • La religion se pratique chez soi, ou dans des établissements prévus à cet effet, et non dans la rue. Ceux qui n'accepterons pas ces dispositions se verront poursuivis et condamnés par la juridiction compétente avec prise d'ADN de facto. C'est un trouble à l'ordre public que nous pouvons tolérer. (voir les nouvelles dispositions judiciaires prévues)
  • Je pense que  pour stopper l’hémorragie  du nombre de prêtres, il sera de bon aloi, que notre Sainteté François, tolère que ses représentants se marient et même fondent une famille. Cette mesure humaine favoriserait les contacts entre les  paroissiens et le curé,   mais surtout éviterait sans doute les problèmes révélés et qui ont toujours eu lieu au cours des siècles précédents, mais dont les faits connus par les responsables religieux  ont souvent été muselés. Je pense que c'est le bon moment de le faire, et le Christianisme s’en porterait mieux.  La Christianisation  augmenterait de facto. C'est une approche tout à fait personnelleDans les autres religions, notamment  les prêcheurs que l'on appelle  les Pasteurs, peuvent se marier et fonder une famille.
  • Pourquoi, il n'en serait pas de même pour la religion catholique  ?