PROFITABILITE DES ENTREPRISES

La haine de l'excellence, c'est l'Amour de la médiocrité

 

« Le pessimiste se plaint du vent, l’optimiste espère qu’il va changer, le réaliste ajuste ses voiles »

 

Faire confiance à la liberté. Plus l'entreprise aura de la marge financière, plus elle créera de l'emploi.

 

Ne la suspectons pas de ne pas aller de l'avant . Ne la "fonctionnarisons pas " 

 

  • LA REUSSITE INDIVIDUELLE DOIT ETRE SACREE ET CELEBREE. 
  • Restaurer la réussite au mérite. 
  • Les 35 heures ont cassé la valeur du travail. Il faut supprimer cette loi anti-richesse, anti-emploi, anti-créativité, anti-travail, 
  • C'est une des  raisons pour lesquelles il faut revenir au 39 heures, pour les salariés du privé et de la fonction publique. 
  • On passe son temps à prendre des vacances.... (sans en avoir les moyens pour beaucoup d'entre nous....)
  • Ce culte des vacances perpétuelles ne peut pas durer. 

 L'ENTREPRISE CREE DE LA RICHESSE

  • Profitabilité des entreprises : Réduire de 25 milliards d’€ par an pendant 5 ans les charges patronales,  baisser la fiscalité sur le capital (100 milliards € de plus qu’en Allemagne) etc..
  • Réduire de 25% les charges des commerçants et artisans : premier employeur en France. Revoir, pour diminuer,  toutes les taxes excitantes qui frappent cette catégorie de travailleurs;   
  • AUGMENTATION IMPORTANTE DU POUVOIR ACHAT : Réduire de 25% les charges salariales remisées sur le salaire. Le SMIC sera porté au début du  quinquennat immédiatement à 1400€ net /mois aux fins de faire une différence majeure entre ceux qui apportent de la richesse et ceux qui la consomment sans rien faire . Augmenter les salaires des fonctionnaires de 10 % (gendarmes et policiers) .
  •  Ôter  toutes les entraves à l‘embauche et aux licenciements véritables  frein à l’économie de marché: " Refonte du code du Travail "
  • Supprimer le droit d’entrée, le droit au bail pour toute location commerciale.
  • INCITER les milliers de français exilés dans le monde à revenir en France « chercheurs, créateurs, informaticiens, chefs d’entreprises, industriels,  artisans, commerçants, entrepreneurs, banquiers,  etc.…, » leur donner, de l’espoir, de l’envie,  des moyens, une vision. Ce  sont des talents et il en existe aussi  en France. Il est urgent de les retenir. Faire revenir les milliardaires pour créer des richesses. 
  • Simplifier administrativement les installations. un seul formulaire pour un seul organisme qui se chargera de ventiler aux autres Administrations les données caractéristiques de la création d'entreprise. Le délai pour créer une entreprise sera de l'odre de 24 heures .
  • Pour les embauches il en sera de même: 1 seul formulaire pour 1 seul organisme.
  • Augmenter les crédits alloués à la recherche dans tous les domaines pour que la France soit dans l’innovation, 
  • Limiter l’implantation des supermarchés et hypermarchés  au profit des petits commerces. Une étude, au cas par cas, sera faite où ces établissements nombreux pourraient porter  un préjudice grave aux petits commerces dans un secteur défini. Ces établissements  seront convertis en nombreux petits commerces. Toutefois, tous commerces quels qu'ils soient ainsi que  les hypermarchés et supermarchés pourront ouvrir 7 jours sur 7.  Les salariés du Samedi et dimanche (en priorisant l’emploi aux étudiants) ne seront pas les mêmes que ceux travaillant la semaine du lundi au vendredi. Ils seront sélectionnés sur la base du volontariat. Le dimanche sera payé double et un repos supplémentaire leur sera accordé ce qui fera 3 jours de repos hebdomadaire. 
  • Les banques : L'exonération totale des frais prohibitifs,  pour toutes les structures bancaires concernant  les particuliers,  sera instaurée. Le plafond du livret A sera relevé à 33000 € . Le taux d'intérêt sur ce placement encadré par la loi, et selon les dispositions établies,  ne sera pas remis en cause. 
  • Qu’elles que soient les sociétés commerciales, elles seront financièrement et pénalement responsables de l’endettement d’une personne inscrite sur la liste de surendettement. Si faute probante constatée, elles devront régler la moitié de la somme totale contractée par la mise en cause.  Les organismes prêteurs devront mettre un taux de 2 points supérieurs à la moyenne des taux usuels du moment, et non à 19% voir 21% c'est ce  qui se fait  actuellement,  pour   l’étalement des remboursements. Ce qui est complètement aberrant. 
  • Il faut développer le COMPAGNONAGE pour  tous les corps de métiers aux fins d'aller vers l'excellence, le professionalisme, le savoir faire Français.