Historique du Bon Parti Républicain

Recréer une dynamique, une ambition, un avenir à la France :

 

Début  2014, plus exactement le 11 janvier 2014,  est né le B.P.R. .

Il est un nouveau parti politique, le Bon Parti Républicain, le " B.P.R,"  inscrit dans le cadre d'une Association loi 1901. Pour l'instant, nous sommes au stade embryonnaire. Mais, nous comptons faire adhérer des femmes et des hommes de bonne volonté, pragmatiques et animés de bon sens. Nous ne sommes ni de droite, ni de gauche, ni dans les extrêmes, nous appartenons au pragmatisme et au bon sens. Nous voudrions être catalogués,  si nous devions l'être, comme c'est  la mode actuellement, dans ces termes de  courageux, de pragmatique et   pourvu de bon sens . 

Car je vous assure, il faut du courage politique pour faire appliquer ces mesures annoncées.

Mais les français sont intelligents, Bien sûr " il est dans le caractère français d'exagérer, de se plaindre et de tout défigurer dès qu'on est mécontent", mais quel pays LA FRANCE !  Les Français,  dès qu'ils sentent  que la patrie est en danger, ils savent faire bloc, faire face à l'envahisseur, se retrousser les manches et montrer au monde qu'ils peuvent être les meilleurs quand ils le veulent,  et aiguiller les peuples,  sortir vainqueur!

Eh! bien, moi je dis aux Français, que nous gagnerons et nous serons  les meilleurs,   grâce à ce programme douloureux, pénible, astreignant, contraignant, difficile,  mais combien haletant, enivrant, exaltant pour  gagner cette guerre économique.

Comme tout travailleur qui attend la récompense de son labeur, les efforts faits produiront très vite leurs effets, et ensuite une redistribution des subsides aux modestes et moyennes gens, aux retraités de ressources modestes et moyennes,  sera entrepris chaque fin d'année, pour les fêtes de Noël,  sous la forme d'une redistribution pécuniaire pour ceux qui l'auront méritée par le travail. 

Donc, mon message est simple : " remettre de l'ORDRE en FRANCE, et diriger le pays, comme on doit le faire pour  chaque ménage : "ne pas dépenser plus que l'on gagne, et selon, ses possibilités." 

2013 - RÉFLÉCHIR -

 

J'ai  mis sur la table toutes les rubriques inscrites dans  le menu, et j'ai commencé à élaborer des mesures d'urgences aux fins de rétablir l'Ordre en France et de redonner aux français l'envie, un objectif, une ambition. 

J'ai constaté que tout ce qui avait été fait depuis 35 ans, n'avait été fait que pour une certaine population au détriment de toutes les autres et ce dans  tous les domaines. C'est la raison pour laquelle, nous constatons que se sont toujours les mêmes qui se passent le témoin. On feint  continuellement de compatir aux demandes expresses faites par une certaine catégorie de personnes dans les milieux sociaux professionnels, sociaux économiques, etc... et cela continu, continu,  continu!

Donc, je me suis dit à nouveau : "pourquoi ne pas faire apparaître aux yeux de chacun ce qu' est la France d'aujourd'hui, et dans quelle misère elle se trouve," en portant à leur connaissance l' énumération  des mesures d'urgences à prendre, sans désemparer, pour redresser la FRANCE.

Alors, j'élabore, encore, et encore tout au long de l'année aux fins d'affiner au plus juste les décisions impératives qui s'imposent. De nombreuses personnes auprès desquelles j'ai fait part de mon intention de créer un parti politique de vérité, me font sentir, que de toute façon, je peux le faire, mais cela ne changera rien.

Je me souviens d'un proverbe qui disait :" Lorsque les gens sous-estiment tes rêves, prédisent tes pertes ou te critiquent, rappelle-toi qu'ils te racontent leur histoire . PAS LA TIENNE "

Bon!  malgré cela,  je continue toujours à élaborer un tapis de mesures vitales en vue du redressement de la FRANCE. Donc, fin 2013, et début 2014,  je prends des résolutions que nous faisons tous en début d'année. 

2012 - INQUIET -

 

Lors de l'élection de monsieur François HOLLANDE,  Président de la République Française, j'ai vu des images à la télévision qui m'ont choqué, étonné, inquiété. Sur la place de la Bastille j'ai remarqué qu'il y avait plus de drapeaux nationaux  étrangers,  notamment côté Maghreb,  qu'une véritable représentation de notre drapeau national. Alors, je me suis dit : " mais de quelle élection s'agit-il ? Mais que fait-on ?" 

Alors, j'ai commencé à réfléchir sur ces significations, et je me suis dit à nouveau "faut-il laisser faire, ou bien agir aux fins de redonner ses valeurs à la FRANCE  qui caractérisent tant  notre société ?"

Et puis, aussi, je me suis dit également " si une élection Présidentielle avait lieu dans un ou des pays du Maghreb, y aurait-il des drapeaux Bleu Blanc Rouge dans la même quantité? Qu'est-ce que c'est cette élection, où tous les étrangers, ou français d'origines étrangères manifestent visiblement leur appartenance à leur pays en exhibant leurs drapeaux nationaux ?" 

Alors là, je me suis dit :" qu'il y avait quelque chose à faire. Il m'est venu à l'idée que ce Président et les Présidents de la République précédents ont acheté les voix de ces personnes  pour se faire élire, en promettant des choses qui ne vont pas dans le sens  des intérêts du pays ou en ne faisant rien  pour que cela change!. "On ne manifeste pas son approbation de cette manière, à quelqu'un,  si au retour rien ne lui est  promis". 

Alors, j'ai encore réfléchi, au cours de l'année 2012, et j'en ai conclu que "si j'attendais ce que beaucoup de français espèrent, qu'un Homme Providentiel agisse dans le sens de l'intérêt général  pour la FRANCE et non des intérêts  particuliers quels qu'en soient les domaines, et bien je ne vivrais pas assez longtemps pour le voir!"

Alors, j'ai décidé d'agir!!!

 

 

"On dit que le temps change les choses, mais en fait le temps ne fait que passer et NOUS devons changer les choses NOUS-MEMES"........