GRANDS TRAVAUX

Les hommes ne sont grands que par les monuments qu'ils laissent!

Grands travaux 

Extension du réseau autoroutier et exiger les  2X3 voies de circulation minimum  sur toutes les autoroutes métropolitaines. Il en va de la sécurité des usagers. Les poids-lourds pour doubler seront tenus de circuler sur la deuxième voie, ou la voie du milieu, et de le faire le plus rapidement possible, essentiellement pour laisser la troisième voie libre aux automobilistes.  Ces travaux devront être terminés au cours du quinquennat. Aucune augmentation des prix des péages  ne sera prévue au cours du quinquennat. L'augmentation du trafic au cours des prochaines années, du fait de  ces nouvelles infrastructures, devrait compenser les dépenses engagées. D'autres projets de constructions d'autoroutes verront le  jour, d'intérêt national (exemple autoroute GRENOBLE- SISTERON). L'erreur historique  de la privatisation des autoroutes a énormément coûté aux citoyens Français .Les autoroutes  rapportaient quelques milliards d'Euros aux  caisses de l'Etat.  Prévue par Lionel JOSPIN, entérinée successivement par Laurent FABIUS, alors ministre de l'économie, par Jean-Pierre RAFFARIN et certifiée conforme par Monsieur VILLEPIN, elles ont été bradées. Si les conditions énumérées ci-dessus, ne sont pas acceptées par les concessionnaires  d’autoroutes, il sera opéré automatiquement à une privatisation de l'ensemble des autoroutes, et aucune indemnité ne sera versée par l'Etat.  

Pour les routes nationales et départementales  : élimination de tous les points noirs, zones accidentogènes.

Pour le  ferroviaire (disparition de la totalité des passages à niveaux dits dangereux). Doubler les voies ferroviaires sur les infrastructures n'en comportant qu'une. La SNCF a l'obligation d'assurer une bonne sécurité sur le  réseau,  ainsi que pour les passagers. Des agents de sécurité et force de police seront incognito parmi les clients et garantiront la sécurité. Ils auront le devoir d'assurer l'ordre et d'interpeller les délinquants qui seront jugés avec sévérité. (voir les dispositions inscrites dans la rubrique justice) 

Augmenter significativement  le réseau fluvial (maillage des canaux). Développer ce trafic fluvial en France. Nous avons la chance d'avoir des fleuves qui ne demandent qu'à être domptés et pouvant être reliés entre eux par des canaux aux fins de passage de péniches de très grandes capacités. Le chargement d'une péniche, quel qu'il soit,  équivaut à plusieurs semi-remorques. Cela  va créer des emplois privés et publics, et cette mesure aura pour conséquence  d'alléger le trafic routier sur notre territoire. Ces travaux doivent être réalisés et terminés au cours du quinquennat. 

Peniche

Enfouissement par une Tranchée unique des fils  « d’EDF et PTT » sur tout le territoire métropolitain et DOM TOM sur la durée du quinquennnat, ainsi que  les câbles de moyenne et haute tension. 

Garantir  tout le littoral Français de l’érosion maritime. Aujourd'hui, il existe des moyens pour contrer ce phénomène. Utilisons-les comme l'ont fait les habitants des Pays-Bas en d'autres temps. 

Handicapés : garantir et palier au manque  d’accessibilité  des lieux ouverts au public et semi-public aux handicapés. Tous les équipements nécessaires à l'accès sans difficulté des handicapés devront être réalisés au cours des 2 ans qui suivent les élections Présidentielles. Dans le cas contraire, il sera appliqué une amende financière dissuasive pour les récalcitrants. Ce sera une des priorités de l'ensemble des mesures préconisées aux fins de  régler de façon définitive  ce problème et rendre plus humain les déplacements pour ces personnes. La vie n'a pas été toujours rose pour eux, ne la rendons pas plus amère par notre égoïsme. 

Handicap

Développer à grande échelle la filière bois sur tout le territoire nationale et DOM-TOM (nombreux emplois à la clé) ; la France est naturellement dotée de différentes essences d'arbres qui peuvent  être exploitées à des fins multiples. Cela évitera, encore une fois,  d'importer de la matière première que nous avons en France et que nous avons peine à exploiter. Nous privilégierons les entreprises privées, mais des solutions mixtes peuvent être trouvées si leur nombre n'est pas à la hauteur de ce qui peut être. L'exemple des moines Chartreux dans l'Isère est un exemple d’innovation,  d'intelligence, dans  l'exploitation  de cette matière et dans  d'autres.

Chartreux 2

Chartreuse 

Tripler le nombre de rames aux fins d'exploiter pleinement  les capacités du TRAM  dans toutes les grandes et moyennes villes (au cours des trois premières années). Les installations actuelles permettent d'augmenter le trafic par le nombre de rames. 

Bannir les « trolleys » dans les villes où ils existent,  encombrant le trafic et polluant la vue des citoyens  par un maillage en toiles d’araignées des fils électriques.  

Développer sur tout  le territoire national des infrastructures sportives (hiver et été)  pour que nos sportifs ne soient pas obligés d’aller s’entraîner dans les pays étrangers, pour se préparer aux échéances sportives. En France nous pouvons avoir les moyens de nous illustrer dans tous les sports, mais encore  faut-il que les sportifs aient à leurs dispositions les moyens pour être dans l'élite. 

 

Revaloriser le patrimoine français et son histoire .

Les châteaux forts en ruine, ceux qui ont besoin  d'être reconstruits et  rénovés, les châteaux de renaissance de notre histoire,  tous les édifices moyenâgeux, les cathédrales, les églises, les monastères, et  les monuments  etc...illustrant  notre histoire, feront l'objet d'une attention particulière, et dotés de moyens financiers importants en vue de leur rénovation, reconstruction, embellissement, attractivité, pour le tourisme mais surtout pour donner au Français l'orgueil,  et un sentiment de fierté de notre histoire et  de leur  nation. Tous ces travaux devront faire l'objet de méthodes et techniques d'Antan, si possible, accompagnés de la technicité actuelle et  des procédés des siècles précédents au cours desquels ses édifices ont été construits et devront être terminés à la fin du quinquennat. Les chômeurs en fin de droit, c'est-à-dire 12 mois après un mois de formation obligatoire, auront la possibilité de percevoir leur allocation chômage pendant un an, s'ils acceptent de travailler pour revaloriser le patrimoine. Après un an dans cet emploi, ce qui fait deux ans d'allocations chômage, il devront quitter le statut de demandeur d'emploi. Il va sans dire qu'à l'issue de ces deux ans de chômage une formation obligatoire leur sera proposé pour  les secteurs en manque d'effectifs . 

 chateau de Virieu