SECURITE

LE PREMIER DEVOIR DE L'ETAT, c'est d'assurer la sécurité des citoyens

                                

   «  Si les crimes et délits augmentent, c’est une preuve que la misère s’accroît, que la société est mal gouvernée. Leur diminution est la preuve du contraire. »

Augmenter significativement  le budget de la défense (3% du PIB), notamment en matériels, tant  qualitatif que quantitatif ( terre, air, marine). Il faut une France fière de son armée. Stopper  l'hémorragie sur les pertes d'effectifs immédiatement. 

Rétablissement du service citoyen obligatoire,  pour toute personne de nationalité française, sans distinction de sexe,  pour une durée de 9 mois, dès l'âge de 18 ans, ou à l'issu des études du second cycle. Il sera enseigné le patriotisme, le respect, la discipline,  l'acceptation de la subordination et de l'effort,  les droits civiques, les préliminaires des actes élémentaires du combattant (à sa plus simple expression). Une logistique sera installée aux fins d'hébergement pour  recevoir les citoyens. Ils seront ventilés de préférence dans leur région d'origine. Obligation d'emprunter le réseau ferroviaire, lequel moyen de transport sera gratuit  pour tous déplacements au cours de cette période. Cette disposition permettra de disposer d'outils d'intégration puissants qui pourraient, outre le brassage des différents milieux sociaux, assumer une transmission des valeurs républicaines et renforcer la cohésion nationale. Toute personne refusant ce service citoyen sera destituée de la nationalité française et expulsée. 

 Armee

La Gendarmerie doit être placée directement sous l’autorité du Président de la République, et dotée d'un budget à part. 

 

Gendarmerie

Restructurer la Gendarmerie Nationale et la Police Nationale. Suppression des syndicats politisés  au sein de la police Nationale. La police Nationale doit être apolitique. Cette Institution doit être au service de l'Etat, sans état d'âme, comme le sont  les militaires de la Gendarmerie Nationale et les armées, dépourvus d'assistance syndicale. Ces Institutions auront des représentants aux fins de faire remonter à la plus haute hiérachie le rapport sur le moral des troupes, les besoins, etc..Ces représentants auront la charge de faire aboutir les revendications souterraines du personnel. La formation des futurs policiers sera calquée sur celle des militaires de la Gendarmerie Nationale.

Police 2

 

 

Valoriser de manière substantielle les salaires  des militaires de la Défense, de la Gendarmerie Nationale, et de la police Nationale pour ce qui est du personnel en service extérieur. Ces métiers sont de tous les dangers, il est tout à fait normal qui'ils soient rétribués en conséquence. Il en sera de même pour le personnel de santé dans les hôpitaux, de la sécurité civile et de la justice. Ce sont des vocations dans l'abnégation. 

Augmenter significativement les moyens de lutte contre la délinquance et protéger l’action des services de police  et de gendarmerie dans leur mission quotidienne juridiquement et aux fins de sécurité en tous points du territoire.

Mettre fin aux matricules des gendarmes et des policiers, et Tripler les parcs automobiles de ces 2 Institutions.

Le carburant pris par les services de Gendarmerie et de Police auprès des compagnies pétrolières Françaises, ne sera plus  facturé à l’ETAT. Il en sera de même pour la sécurité civile.(sapeurs pompiers etc). Ce doit être un acte citoyen ..........

 

Pompiers

Pompier 3

 

 

 

 

 

 

 

 

Renforcer les effectifs professionnels des sapeurs pompiers professionnels et bénévoles, augmenter le nombre  d’hélicoptères  (sécurité civile, gendarmerie et Police Nationale compris).

Vidéos-protection : Généraliser la protection du citoyen  partout en France. 

Saisir les biens mobiliers, des gens du voyage, caravaniers, manouches,  Rom,  qui stationnent  en groupe en dehors des terrains prévus à cet effet, sans autorisation sur le domaine public ou privé. Il en va de la salubrité publique et de hygiène. Il est vraiment anormal que des camps miséreux s'établissent partout autour des villes, mettant en danger physique ses occupants, et que les pouvoirs publics n'agissent pas en conséquence. C'est la raison pour laquelle, ces nomades feront l'objet d'expulsion immédiates  vers leurs pays d'origine à leurs frais. L'ADN de chacun sera relevé. S'ils reviennent en France, pour être plus miséreux que chez eux, ils encourront 50 ans de prison ( faire des exemple).   Des amendes forfaitaires seront dressées et après épuisement des points du carnet judiciaire,  une  prise d'ADN avec expulsion  hors de France, avec  perte de la nationalité française, seront  de mise . Si retour en France  la peine prévue de 50 ans de prison sans remise de peine sera prononcée. Ces mesures seront appliquées également pour les gens de tous les pays qui voudront traverser la France pour aller en Angleterre. Ils devront passer par une autre voie . 

Augmenter de façon significative les cellules judiciaires enquêtant  sur les signes extérieures de richesse d’individus qui ne travaillent pas.

Procéder périodiquement à des contrôles, sur réquisition du Procureur de la République, d’individus et véhicules dans les cités,  concomitamment, avec des sections,  et cellules de la Police Nationale et de la Gendarmerie Nationale, assistées du GIGN, ou du GIPN et de la BRI.

Privilégier la police scientifique par une augmentation de leurs moyens.

Chaque année, il sera demandé aux forces de sécurité, un état des lieux, des personnes impliquées dans les crimes et délits, par catégories de nationalité et d'origine, aux fins de mieux cibler les mesures à prendre pour rétablir l'ORDRE en FRANCE, pour faire suite aux demandes expresses de sécurité de nos concitoyens. 

"Sois ferme sans méchanceté, sois doux sans faiblesse"