SANTE

SANTE POUR TOUS

 

Hopital 1

SANTE :

 

 

Instaurer un  statut pour  les sages femmes

Revaloriser le salaire des  infirmières. 

Des mesures incitatives  seront prises pour palier au manque de médecin dans les campagnes, et autres professions paramédicales. Il sera instauré ce qu suit : lors des examens finaux qui auront un caractère national un classement sera établi pour toutes les catégories d'emplois de santé. Les premiers auront la primeur de choisir leur place jusqu'à la moitié du classement. Quant aux autres ils seront placés par l’Administration selon les besoins flagrants sur le plan national. Un temps minimum sera exigé lors des placements d'offices. Il sera de l'ordre de 10 années. 

Désengorger les urgences par une nouvelle réorganisation et des moyens dissuasifs financiers.

Restructurer les hôpitaux et augmenter les budgets aux fins sécurité. Des amendes ou de l’emprisonnement seront prévus pour toutes agressions verbales , physiques, injures, menaces, voies de fait,  dénoncées sur les acteurs médicaux  et administratifs. 

Développer, augmenter, favoriser les structures d’aides à domicile pour personnes âgées ou dépendantes.  

Réinstaurer et développer les emplois chèques services. 

Doubler les I.R.M sur le territoire national et  DOM-TOM dans les hôpitaux et les cliniques privées. 

Loi sur la biodiversité : la prévention des risques et de la santé environnementale représentent une priorité. (interdire le bisphénol, les phtalates dans les  produits importés (jouets,  cosmétiques, médicaments, produit d'hygiène...)

Mourir dans la dignité : chaque individu à le droit de choisir les conditions de sa propre fin de vie. Instaurer une loi visant à légaliser l'euthanasie et le suicide assisté et à assurer un accès universel aux soins palliatifs. Mise en place d'un document légal acté  relatif au droit du malade  afin de protéger sa propre fin de vie.

 
Assurance maladie :
 
  • Remboursement des frais dentaires, d’optiques, et appareils auditifs à 90% (assurance maladie et mutuelle). 
  • Privilégier les médicaments génériques aux fins d’économie. Ne plus prendre en compte certains  médicaments avec effets  avérés non concluants. 
  • Obligation d’assurance, laïcité oblige, pour le rituel Juif et Musulman (circoncision) pas de  prise en charge par l’assurance maladie. 
  • Arrêt maladie sera suivi immédiatement par une contre visite médicale. 
  • Ajustement des jours de carence entre secteur  public et secteur privé.  
  •  Les étrangers venant en France pour recevoir des soins seront soumis à des vérifications approfondies sur leur solvabilité et sur  les assurances présentées pour que les coûts ne soient pas supportés par l’assurance maladie, en perte. 
  • Lutter assidûment contre les fraudeurs nationaux et internationaux vampirisant les fonds de l’assurance maladie.  (Carte vitale ect..) Sanction très sévère à prévoir. 
  • Instaurer une concurrence dans la vente des médicaments non remboursés par les hyper et supermarchés aux fins de faire baisser les prix.