CHANGEMENT PAR NÉCESSITE ABSOLUE

La politique consiste à rendre possible ce qui est nécessaire

 

 SOUS PRÉTEXTE DE LA TOLÉRANCE, ON TOLÈRE L’INTOLÉRABLE 

 

D'aucuns pensent qu'il faut tout détruire pour reconstruire, car plus rien ne fonctionne normalement.

D'aucuns pensent que la permissivité, la tendance générale à permettre, à  tolérer, doit s'arrêter..

D'aucuns pensent que le laxisme a trop duré et devient  insoutenable.

D'aucuns pensent et disent "hauts et forts" qu'il faut tout  changer, repenser notre civilisation, notre mode de vie, que cela ne peut plus continuer.

D'aucuns pensent et hurlent leur mécontentement sur la façon dont est dirigé le pays depuis "moult" années.

D'aucuns pensent que l'intérêt général prime sur l'intérêt particulier.

D'aucuns pensent que nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde.

D'aucuns hurlent que la liberté de travailler est entravée par des minorités protestataires. 

D'aucuns meurtris par des actes délibérés d'individus récidivistes que l'on a pas su maîtriser, enfermer, réclament justice, sévérité.

D'aucuns s’esclaffent qu'ils n'ont plus la liberté d'aller et venir en sécurité et réclament plus de sécurité.

D'aucuns protestent contre l'attitude de ces petits marquis grotesques qui s'enrichissent sur le dos du contribuable. 

D'aucuns réclament une justice dans la répartition des privilèges, des acquis sociaux, et  des efforts que chacun doit accomplir.

D'aucuns réclament plus de flexibilité, moins de charges (artisans, commerçants, entrepreneurs, industriels) au profit de la compétitivité, profitabilité. 

D'aucuns réclament (et ils sont nombreux) un emploi durable.

D'aucuns estiment qu'il faut "réguler" l'immigration, que ce n'est plus tenable.

D'aucuns pensent que nous avons une culture judéo-Chrétienne et elle doit prédominer en France.

 

D'aucuns et la grande majorité lèvent le bras lorsqu'un homme providentiel déclare le changement le vrai bien sûr, celui qui vous est proposé :

dans le Bon Parti Républicain (B.P.R.). 

 

Mais, voilà lorsque tout le monde est  concerné :

 Clin d oeil 1

 

 

Ne devenons pas ces moutons de "Panurge" illustrés.